La Sécurité Sociale rembourse-t-elle la médecine douce
remboursement medecine douce

Date

La médecine douce est une médecine alternative qui utilise des techniques naturelles pour soigner les maladies.

Il s’agit d’une médecine non conventionnelle qui se base sur l’utilisation de plantes, d’huiles essentielles, de massages, de magnétisme ou encore de champs électromagnétiques. Aujourd’hui, il existe plusieurs types de médecines douces : la phytothérapie (médecine par les plantes), l’homéopathie (médecine par les souches), l’ostéopathie (médecine par le corps), la chiropraxie (médecine par le corps) et la réflexologie (médecine par le corps).

remboursement medecine douce

Pierres et Cristaux : tout savoir sur la LITHOTHERAPIE ✨

L’ordonnance en médecine douce

L’ordonnance n’est plus obligatoire aujourd’hui en France. En effet, la médecine douce ne demande pas de prescription et les produits qu’elle utilise sont des médicaments. Ainsi, lorsqu’un praticien en médecine douce prescrit un traitement, il doit remplir une ordonnance. Cette dernière est ensuite adressée à l’Assurance maladie pour être remboursée par cette dernière.

Le professionnel peut également délivrer son propre ordonnance au patient et celui-ci devra alors se tourner vers son pharmacien pour se procurer le produit. Dans certains cas, le praticien peut faire une ordonnance collective à ses patients qui suivent le même traitement et qui ont besoin du même produit.

La délivrance de l’ordonnance est libre et gratuite, ce qui implique que le praticien est libre de fixer les prix qu’il souhaite pour sa prestation ou les produits prescrits.

Il existe aussi des cas où la délivrance de l’ordonnance est payante : si un patient souhaite acheter un complément alimentaire sans ordonnance, par exemple. Dans ce cas-là, il faudra bien vérifier auprès du praticien que celui-ci ne facture pas d’honoraires supplémentaires pour la délivrance de celle-ci.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site Internet http://www.medecinedoucefrance.org

La prescription en médecine douce

La prescription en médecine douce est une pratique qui consiste à prescrire des remèdes naturels, comme la phytothérapie ou l’aromathérapie. Cette pratique peut être utilisée pour soigner les maux du quotidien, tout comme pour soigner des maladies chroniques et dégénératives. En France, aujourd’hui, plus de 60% de la population utilise régulièrement des plantes médicinales pour guérir.

Il faut dire que la phytothérapie connaît un franc succès chez les Français depuis de nombreuses années. En effet, cette dernière permet d’agir efficacement sur divers troubles du quotidien: problèmes digestifs, asthme bronchique, allergies cutanées… De plus en plus de personnes sont donc amenés à consulter un spécialiste qui leur prescrira alors un traitement adapté à leurs besoins. Toutefois, il ne faut pas confondre la prescription en médecine douce avec les simples recommandations nutritionnelles ou encore les conseils donnés par certains magazines et sites internet grand public. Ces derniers sont généralement destinés au grand public afin de lui faire prendre conscience qu’il est important de manger équilibré pour rester en bonne santé et prônent donc son alimentation comme étant la clée du bien-être et du bonheur…

La mutuelle en médecine douce

Médecine douce : La médecine douce est un ensemble de méthodes thérapeutiques non conventionnelles. Ces techniques sont connues et reconnues par les autorités de santé, comme la chiropraxie, l’osthéopathie et l’acupuncture.

Les remboursements proposés par les mutuelles en médecine douce sont généralement faibles.

Il faut savoir que les montants accordés restent très bas comparés à ceux des soins dispensés dans le cadre d’une hospitalisation.

La mutuelle en médecine douce propose des garanties qui se limitent aux consultations chez un osthéopathe ou un acupuncteur, ou encore au remboursement des dépenses engagées pour le suivi de thalassothérapie ou d’homéopathie. De plus, il existe certaines mutuelles qui proposent une prise en charge partielle des actes pratiqués par ces professionnels de la santé alternative (principalement acupuncture). Cela peut être intéressant si vous souhaitez bénéficier d’un remboursement sur certains actes réalisés par un magnétiseur ou un naturopathe par exemple. Nous pouvons donc dire qu’il faut regarder attentivement la nature des garanties proposée avant toute signature du contrat avec une mutuelle en moyenne.

Les médicaments en médecine douce

Il est question de plus en plus de la médecine douce dans les médias, mais savez-vous ce qu’est exactement la médecine douce ? La médecine douce est une pratique thérapeutique qui utilise des techniques non conventionnelles pour soigner un patient. Ces techniques peuvent être naturelles ou traditionnelles. Plus simplement, la médecine douce peut être définie comme l’ensemble des traitements et remèdes qui ne sont pas considérés comme étant des traitements allopathiques par les autorités sanitaires officielles.

L’utilisation de cette thérapie est très répandue dans beaucoup de pays du globe, notamment en Asie et en Amérique Latine.

Il existe différents types de médicaments en médecine douce :

  • Les plantes
  • Les huiles essentielles
  • La lithothérapie

Les soins en médecine douce

L’aromathérapie, la phytothérapie, l’ostéopathie ou encore la réflexologie sont des médecines douces. Ce type de soin est complètement naturel et ne nécessite aucun acte médical.

Il permet de traiter certaines pathologies, notamment les maux physiques et psychiques.

Les soins en médecine douce permettent également d’améliorer le bien-être du patient et son sommeil.

Ils ont l’avantage d’être peu coûteux et sans effets secondaires.

Les soins en médecine douce doivent être dispensés par un professionnel diplômé qui suit une formation spécifique dans ce domaine afin de garantir la qualité des traitements et le respect des normes sanitaires.

Il existe différents types de soins en médecine douce :

  • Les huiles essentielles
  • La réflexologie
  • L’acupuncture
  • La phytothérapie

Pour conclure, la médecine douce est en plein développement. Il faut savoir que les médecines douces ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, sauf pour les patients atteints d’une pathologie grave. Pour ce qui est du reste, une partie des consultations chez un thérapeute peut être prise en charge par votre mutuelle si vous avez une complémentaire santé adaptée à ce genre de soins.

Soyez la première personne a voter post
remboursement medecine douce
Plus
d'articles
Retour haut de page