Plante medicinale L’airelle ou la myrtille commune
plante medicinale L'airelle ou la myrtille commune

Date

L’airelle ou la myrtille commune est une plante médicinale qui possède de nombreuses propriétés. Elle est très utilisée en phytothérapie pour ses vertus diurétiques, antiseptiques et anti-inflammatoires. Cette plante médicinale est aussi très efficace pour traiter les infections urinaires et les cystites. Dans cet article, nous allons voir comment utiliser l’airelle ou la myrtille commune pour soigner les infections urinaires et les cystites.

La sarriette : culture, récolte, conservation

plante medicinale L'airelle ou la myrtille commune

Les bienfaits de l’airelle ou la myrtille commune

Une airelle ou myrtille commune est un fruit qui appartient à la famille des Ericacées. Elle est originaire d’Amérique du Nord et se retrouve dans le sud-est de l’Asie.

La particularité de cette plante, c’est qu’elle contient une quantité importante d’antioxydants. Ces substances sont capables de lutter contre les radicaux libres qui sont responsables du vieillissement prématuré des cellules. Cela signifie que les antioxydants présents dans la myrtille commune permettent à notre organisme de ralentir le processus dégénératif lié au vieillissement. Ce sont surtout les flavonoïdes et les anthocyanes qui confèrent aux fruits sa couleur rouge, jaune ou violette.

Les flavonoïdes ont pour effet secondaire d’empêcher la formation de plaques athérosclérotiques et donc de diminuer le risque cardiovasculaire en empêchant le durcissement des artères, ce qui permet à celles-ci de rester souples même en cas d’hypertension artérielle.

Lorsqu’elle est consommée régulièrement (au moins une fois par semaine), la myrtille permet également de diminuer le taux de lipides sanguins (cholestérol). Enfin, cette plante a pour avantage supplémentaire d’aider à traiter certains troubles comme :

Le prix de l’airelle ou la myrtille commune commune

L’airelle ou la myrtille commune est une plante qui pousse dans les régions tempérées et froides. Cette plante a été utilisée depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales. Elle présente des propriétés diurétiques, anti-inflammatoires, antalgiques, dépuratives et antioxydantes.

Les feuilles d’airelles contiennent de la vitamine C, du fer et du cuivre. On peut également trouver des vitamines A et B, ainsi que des sels minéraux comme le magnésium, le potassium et le phosphore.

Les myrtilles quant à elles renferment des acides phénoliques (anthocyanines) qui permettent de prévenir les maladies cardiovasculaires en diminuant la coagulation du sang. Elles contiennent également divers minéraux tels que le calcium, le magnésium ou encore le potassium.

Les baies de myrtilles ont un effet favorable sur la vision nocturne grâce à la lutéine qu’elles contiennent.

La santé de l’airelle ou la myrtille commune

La myrtille commune est un sous-arbrisseau qui fait partie de la famille des éricacées. Elle pousse sur les sols rocheux et secs, dans des zones montagneuses à une altitude allant jusqu’à 3 000 mètres. En automne, elle se couvre de baies rouges et noires : ce sont des drupes charnues (fruits contenant une graine et non une amande) qui renferment des petites graines aux propriétés antioxydantes.

L’airelle est considérée comme un fruit particulièrement intéressant sur le plan nutritionnel. Par exemple, elle offre entre autres du potassium, du magnésium, du calcium ainsi que du fer. Elle contient également de nombreuses vitamines dont notamment les vitamines A et C.

Les feuilles de l’airelle renferment diverses substances telles que la rutine, un puissant anti-inflammatoire naturel qui permet de prévenir les maladies cardiovasculaires ou encore le lycopène, un pigment rouge très bénéfique pour la santé car il protège contre certains cancers digestifs (côlon). Ce pigment possède également une action protectrice contre certains cancers en général (sein, prostate).

Il réduit par ailleurs les taux de cholestérol dans le sang et aide à contrôler le diabète grâce à son effet hypoglycémiant.

L’airelle est riche en fibres alimentaires qui favorisent la digestion et permettent de réguler le transit intestinal. Elles stimulent également l’appétit tout en augmentant les dépenses énergétiques au repos ! Elles sont donc d’une efficacité certaine pour perdre du poids si elles sont associées à une activité physique régulière ! L’airelle est connue depuis longtemps pour

Les bienfaits de l’airelle ou la myrtille commune pour la santé

L’airelle est une plante herbacée de la famille des éricacées, très utilisée en cosmétique et en phytothérapie. Elle est originaire d’Asie centrale, mais on peut aussi la trouver à l’état sauvage dans différents pays européens. Cette plante est appréciée pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et diurétiques. En plus de cela, elle renferme des vitamines A et E, du bêta carotène ou provitamine A (dont les vertus antioxydantes seraient supérieures à celles du bêta-carotène) ainsi que de nombreux minéraux (calcium, fer, magnésium). Une étude montre par exemple qu’une consommation quotidienne de jus d’airelles permettrait de réduire le risque cardiovasculaire chez les personnes souffrant d’hypercholestérolémie. Enfin, il faut savoir que l’airelle commune contient également une quantité importante de flavonoïdes et des tanins qui agiraient comme antiseptique sur les voies urinaires.

Les myrtilles sont un autre fruit connu pour ses multiples bienfaits sur la santé : elles permettraient notamment de lutter contre la fatigue chronique et le stress oxydatif ainsi que contre le vieillissement prématuré grâce aux anthocyanines qu’elles renferment. Ces composés seraient capables d’empêcher les radicaux libres d’entrer en contact avec nos cellules et donc de ralentir le processus naturel du vieillissement

Les vertus de l’airelle ou la myrtille commune pour la santé

Cette plante est une véritable mine de bienfaits. Elle possède des vertus anti-inflammatoires, antiseptiques et antibactériennes. Utilisée en application externe, elle permet de soulager les douleurs rhumatismales et musculaires. En infusion, elle est utilisée pour traiter les troubles urinaires et digestifs ainsi que lors d’infections ORL ou respiratoires.

L’airelle est également appréciée pour ses effets antioxydants, grâce à la présence de flavonoïdes (anthocyanines) qui ont un rôle protecteur vis-à-vis du stress oxydatif.

L’airelle contient également des acides phénoliques qui ont des propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes. Son action diurétique permet d’éliminer par voie naturelle les toxines accumulées dans l’organisme. Retrouvez d’autres conseils sur les médecines complémentaires ici.

L’airelle a aussi un effet sur le système cardio-vasculaire en réduisant le taux de cholestérol sanguin tout en augmentant celui des bonnes graisses (HDL).

Les polyphénols qu’elle contient ont une activité antioxydante qui protège contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire prématuré, mais également contre certains cancers (sein, prostate). Dans cette optique, elle pourrait être utilisée comme complément alimentaire à partir de 50 ans afin de prévenir certaines maladies liées au vieillissement telles que l’ostéoporose ou encore le cancer du sein. Aujourd’hui on retrouve principalement l’airelle sous forme d’extrait standardisés ou concentrés en gellules ou comprimés à croquer (Airelles Bio Super Diet).

L’idée serait donc pl

En conclusion, l’airelle est une plante médicinale qui peut être utilisée pour traiter les infections urinaires et par voie orale pour traiter les troubles de la vessie. L’utilisation de l’airelle en phytothérapie s’est répandue dans le monde entier.

L’airelle, un grand stimulant antioxydant de la sphère urinaire

Soyez la première personne a voter post
plante medicinale L'airelle ou la myrtille commune
Plus
d'articles
Retour haut de page